Me pardonnera-t-on d’ouvrir ma chronique sur une longue citation ? Elle est signée Gian Francesco Malipiero (1882-1973), compositeur Italien. La voici : « En fait, j’ai rejeté le jeu facile du développement thématique, parce que j’en ai eu assez, et qu’il m’ennuyait à mourir. Une fois qu’on...