LA PROMESSE DU PAPILLON

AU THÉÂTRE DES VARIÉTÉS À PARTIR DU 15 FÉVRIER 2019 !

Une comédie tendre et musicale à quatre cœurs.
Damino est scénariste. Il est ce que l’on appelle un « neuro-atypique ». À 40 ans, il a toujours son ami imaginaire d’enfance, Dadou. Damino a paré Dadou de toutes les qualités (« tu es tout ce que je ne suis pas »). Il en a fait une version idéalisée de lui-même.

La timidité engendre souvent aussi un ami imaginaire. C’est le cas du second personnage « réel » de la pièce, Tito, une architecte vivant dans l’immeuble d’en face. Son amie imaginaire, Titou, lui donne un semblant de vie sociale, que sa timidité lui interdit. Elle passe ses journées à peindre devant un chevalet, ou à son bureau, traçant des plans.

Amoureux de sa Tito, Damino n’a cependant jamais trouvé le courage de lui parler. Il l’observe de sa fenêtre, et lui écrit des lettres d’amour qu’il n’envoie jamais, au grand désespoir de Dadou, qui aimerait voir son ami de chair prendre son courage à deux pieds pour traverser la rue et enfin se présenter à Tito. Exaspéré, Dadou conspire un jour pour faire se rencontrer Damino et Tito. Mais la présence de Titou va légèrement compliquer les choses.

La présence musicale, par le biais d’un guitariste, offre un contrepoint à l’intrigue. C’est l’incarnation sonore du monde imaginaire de Damino.
Un spectacle a voir avec son ami(e) imaginaire.

Avec en alternance : Roxane Armand, Zoé Corraface, Damien Henno, Alexandre Riedel, Damien Luce et Orestis Kalampalikis.
Mise en scène François Rollin

Musique : Orestis Kalampalikis

BOBINES

Pourquoi les évidences tardent parfois à s’imposer ? Faire scène commune en est une pour Damien et Renan Luce. Enfants, la musique est le dialogue qu’ils se choisissent dans lequel résonnent les voix des grands noms de la chanson française et les mélodies des comédies musicales américaines qu’ils apprennent à balbutier. C’est la passion de la scène qui les réunit aujourd’hui. Et puis une curiosité, l’envie de se laisser surprendre par la présence de l’autre dans son aire de jeux, par le frisson qu’on ressent quand on évolue sur le fil des émotions ancrées en nous depuis l’enfance, une pudeur qui ne demande qu’à voler en éclat, par le bonheur de se retrouver.

MONSIEUR DEBUSSY

On connaît le compositeur, mais connaît-on l’homme? Monsieur Debussy est une plongée dans l’intimité du compositeur. Un monologue bâti à partir de la riche correspondance de Debussy, et entrecoupé de musique pour piano. À la manière des salons musicaux de l’ancien temps, Claude Debussy reçoit les spectateurs chez-lui, et leur parle de sa musique, de la guerre, de sa maladie, de sa fille, tout en leur jouant ses compositions au piano. La convivialité du spectacle, son caractère interactif, permet au public d’entrer dans l’intimité de Debussy, et de découvrir son univers.

CYRANO DE BERGERAC

Six comédiens et un musicien insufflent leur grain de folie aux personnages, tout en respectant le texte original d’Edmond Rostand. Un spectacle burlesque, mêlant humour, émotion, musique et danse.

Avec : Stéphanie Lassus-Debat, Mélanie Le Duc, Damien Luce, Damien Henno, Guillaume Charbuy, Thierry Victor, Erwan Orain, Stéphane Malassenet, Maxie Perrin, Alexis Collin, Marta Power-Luce, Delphine Latil, Sarah Massuelles.

DESSINE-MOI UNE MUSIQUE

Spectacle jeune public

Une production Alto – Solutions artistiques (Louise Durette)

C’est accompagné d’un dessinateur que le pianiste et comédien Damien Luce interprète l’Histoire de Babar, en même temps qu’il la contera à partir du fameux texte de Jean de Brunhoff. Federico Mozzi, illustrateur argentin, installé sur la scène, dessine ce que la musique lui évoque, ajoutant au spectacle une dimension permettant aux enfants d’être plus attentifs et émerveillés.

Vient ensuite le tour des enfants de dessiner et d’interpréter la musique jouée par Damien Luce. Sur des airs de Debussy, ils sont ainsi complètement intégrés dans le processus de création artistique.